1252"/>

biographie de Marcel Proust biographie de Marcel Proust - uvres de Marcel Proust - Biographie dtaille de Marcel Proust Courte biographie de Marcel Proust

Biographie de Marcel Proust

Biographie dtaille de Marcel Proust

Biographie de Proust
Biographie de Marcel Proust
Fils dun professeur de mdecine rput, Marcel Proust est n le 10 juillet 1871 dans le seizime arrondissement, au 96 rue La Fontaine, Paris. Son pre, Adrien Proust, est professeur agrg de mdecine, et sa mre, Jeanne Weil, est la fille dun riche agent de change. Marcel Proust est un enfant chtif, sensible et il souffre des bronches. Il adore sa mre et ds son jeune ge se montre trs sociable.
En 1873, cest lanNaissance de Robert Proust, frre de Marcel. Les Proust sinstallent boulevard Malesherbes.
Proust grandit Paris et Illiers, village de la Beauce dans lequel il passe la plupart de ses vacances.
Sa famille fortune qui lui assure une vie facile et qui lui permet de frquenter les salons mondains tout en restant attach sa famille et notamment sa grand-mre qui, sa mort, lui fait rflchir aux intermitences du cur .
En 1879, Adrien Proust est lu membre de lAcadmie de mdecine.
Un jour, vers lge de dix ans, il est pris dune trs grave crise dasthme, aux Champs-lyses ; une crise si violente que son pre crut quil allait mourir.
Ses talents littraires se manifestrent ds le lyce Condorcet o il entre en 1881. Il commena tt frquenter des salons comme celui de Mme Arman, amie dAnatole France. Marcel est secrtaire de rdaction de la revue Lilas, au lyce Condorcet.
En 1886, Proust redouble la seconde.
Il devance lappel sous les drapeaux, son bac en poche en 1889.
Rendu la vie civile, il suit lcole Libre des Sciences politiques les cours dAlbert Sorel et de Anatole Leroy-Beaulieu ; la Sorbonne ceux de Henri Bergson dont linfluence sur son uvre sera majeure. Il frquente le salon de Mme Straus, veuve de Bizet. Il rencontre de Maurice Barrs, de Jacques-mile Blanche (qui peindra son portrait lanne suivante) et Oscar Wilde.
En 1892, Proust collabore rgulirement la revue le Banquet. Il frquente le salon de la princesse Mathilde et de Mme de Caillavet, grande amie dAnatole France.
En 1893, il est bachelier en droit. En dcembre, il se destine une carrire de bibliothcaire. Chez Madeleine Lemaire, il fait la connaissance de Robert de Montesquiou.
En 1894 clate laffaire Dreyfus : chez les Proust, Jeanne, Marcel et Robert sont dreyfusistes ; Adrien est antidreyfusard. Proust fait la connaissance de Reynaldo Hahn. Dbut dune grande passion.
En 1895, il est reu la licence s lettres (philosophie). En juin, il est attach la bibliothque Mazarine. Il se fait mettre en cong et avec Reynaldo Hahn, va Dieppe, Beg-Meil et Belle-le. Il commence lautomne 1895 un roman quil nacheva pas et abandonna vers novembre 1899. Ce roman ne fut publi quen 1952 sous le titre Jean Santeuil.
Sous le patronage dAnatole France, Proust fit paratre en 1896 son premier livre Les Plaisirs et les Jours, un recueil de nouvelles, dessais et de pomes. Son grand-pre, M Weil, meurt. Un nouvel ami intime, Lucien Daudet, fils dAlphonse, frre de Lon.
En 1897, il se bat en duel avec Jean Lorrain, aprs des insinuations sur ses moeurs davec Lucien Daudet.
En 1898, dreyfusard, il assiste au procs Zola. Proust. Il sen inspirera pour Jean Santeuil. Sa mre est opr.
En mai 1900, il effectue un voyage Venise avec sa mre et y retourne seul en octobre. Il se consacre des questions desthtique. La famille Proust sinstalle 45, rue de Courcelles. Il est considr comme dmissionnaire de la Mazarine.
En 1902, il voyage en Hollande, et voit la Vue de Delft, de Vermeer.
Son pre meurt en 1903.
Il publie plusieurs traductions du critique dart anglais John Ruskin (1904) dont les conceptions le marqueront. Il publia plusieurs articles sur celui-ci et deux traductions : La Bible dAmiens en 1904, Ssame et les Lys en 1906.
Profondment boulevers par la mort de sa mre, Evian, en septembre 1905, Proust interrompit quelques mois son activit littraire. En dcembre, il entre la clinique du docteur Sollier, Boulogne, quil quitte le 24 janvier.
En aot 1906, Marcel Proust sinstalle Versailles lhtel des Rservoirs, puis en dcembre au 102 boulevard Haussmann, dans un appartement tapiss de lige et hermtiquement clos. Il chappe ainsi du mme coup aux tentations dun monde futile trop aim et aux gramines tant redoutes.
En fvrier 1907, il fit paratre dans le Figaro un article intitul Sentiments filiaux dun parricide, o il esquisse lanalyse de deux lments fondamentaux dans sa future psychologie : la mmoire et la culpabilit. Dautres articles parus en 1907-1908 sont considrs comme des travaux prliminaires son roman, dans lequel ils seront intgrs plus tard.
Au dbut de lanne 1908, Proust crivit pour le Figaro une srie de pastiches imitant le style de Balzac, Michelet, Flaubert, Sainte-Beuve et autres prosateurs du XIXe sicle. En mme temps il se mit travailler un roman, tout en projetant dcrire plusieurs essais de critique littraire, artistique et sociologique. Lun de ces essais devait tre consacr Sainte-Beuve. Peu peu tous ces projets se fondirent en un seul.
Durant lt 1909, lessai Contre Sainte-Beuve est devenu un roman, que Proust ne cessa dcrire qu sa mort.
En mai 1913, il adopta pour titre gnral : la recherche du temps perdu. Sa sant dj fragile se dtriore davantage (Asthme). Il vit en reclus et spuise au travail. la recherche du temps perdu, est publie entre 1913 et 1927, le premier volume en ayant t dit compte dauteur chez Grasset mme si trs rapidement les ditions Gallimard reviennent sur leur refus et acceptent le deuxime volume lombre des jeunes filles en fleurs pour lequel il reoit en 1919 le prix Goncourt.
Le 30 aot 1914, Marcel Proust vit un drame personnel en la mort accidentelle, en avion, dAlfred Agostinelli qui tait son ami depuis 1907. Proust lengaga dabord comme chauffeur en 1906, Cabourg, et il devint en 1912 son secrtaire. Du ct de chez Swann parut au moment dune grave crise sentimentale que Proust connut auprs dAlfred Agostinelli (il quitte le boulevard Haussmann pour devenir aviateur) et qui, bien que la transposition autobiographique ne ft pas lunique souci de lcriture, modifia loeuvre naissante.
Durant la guerre, il dne au Ritz sous les bombardements, frquente Jean Cocteau, Paul Morand, invite le Quatuor Poulet jouer son domicile.
En mai 1919, il doit quitter le boulevard Haussmann et emmnage provisoirement chez Rjane, rue Laurent-Pichat, puis dfinitivement au 44, rue Hamelin (XVIe). Son homosexualit inavouable dans la socit de lpoque est diffuse dans son uvre. Il travaille sans relche lcriture des six livres suivants de la recherche du temps perdu, jusquau 18 novembre 1922 o il meurt puis, emport par une bronchite mal soigne. Avant de sa mort, il demanda Jacques Rivire et son frre Robert de publier le reste de son uvre. La Prisonnire parat en 1923, Albertine disparue en 1925 et le Temps retrouv en 1927.
Marcel Proust est enterr au cimetire du Pre Lachaise Paris.

Cette biographie de Marcel Proust vous a t prsente par mes-biographies.com
Tous droits rservs - Nous contacter, poser une question, crivez nous sur [email protected]


Conjugaison - verbe | la meteo |
conniver consacrer conscutif consquence considrer consolable
Copyright 2008 mes-biographies.com


cliquez ici
Pour accéder directement mes-biographies.com : Publicité: